• En attendant le cycle fiv 2....

    La encore, il est tout aussi difficile d attendre le verdict que "le" cycle de la fiv. Etant donné que mon soucis est de n'avoir aucun cycle et que tout est fait artificiellement chez moi, il y a donc ce pré traitement que je n'avais pas eu (un vilain oublie du doc) qui est en cours. Le catalogue des noms bizarre de médoc s'élargie donc... duphaston, provames, ovitrelle, fostimon, gonal f, menupur, orgalutran, cetrotide et autant de noms encore a decouvrir car c est aussi ça la pma, on en teste pas mal de traitements. On en devient des pro de la piqures... et des effets qui vont malheureusement avec. Bah oui malheureusement car reconnaissons le sont assez moyen: migraine, douleur abdo, demangeaison, brulure du produit, hormones en follies soit sautes d humeur, labilité des emotions, sensibilité accrue. Vous vous dites comment peut on pleuré en regardant une simple feuille tomber.. ah ah peut etre bien les hormones. Tout vous agace, oui, votre entourage vous trouve difficile et malheureusement vous essayez en vain de ne pas etre trop penible et ben ratage total.

    J'ai quand meme la chance d 'avoir des collegues qui ont bien compris ce que je subis par les traitements, mes peurs, joies, craintes, douleurs, angoisses et je le le crie sur les toits: elles sont adorables. Oui des fois on se rale dessus, surtout quand je suis sortie des hormones et en attente de la future fiv, mais au final, on s apprecie beaucoup et me font pleurer quand elle me dise que j'ai du courage de faire toutes ces epreuves de pma. On a du courage a revendre quand on desire avoir une famille surtout avec un mari en or. Mon mari, quel amour, il me soutiens et encaisse les mauvaises nouvelles en etant encore plus un soutiens pour moi. La solidité du couple est mise a rude épreuve dans ses moments la et il ne faut jamais baisser notre vigilance envers sa moitié. Mon homme et moi, on se chouchoute ainsi on tiens bon.

    Actuellement je suis a moitié temps de mon pré traitement fiv, donc d ici deux semaines, j aurais enfin le cycle fiv 2. Mais en attendant, il faut essayer de profiter de soi, de l autre et faire autre chose. Nous avons bien jardiné sur notre balcon, nous sommes resortis pour des soirées ensembles et c etait formidable. Le seul hic c est vraiment le boulot. C etait vraiment difficile à supporter ces derniers temps. ce n est pas toujours la charge de travail mais c'est dans les conditions, c est vraiment long d entendre une personne en plein délire confusionnel paranoiaque hurler sans discontinuer pendant 11H. J'en ai fait des cauchemars tellement ça nous atteind. On sait qu'on a fait tout ce qu il fallait mais ça reste franchement difficile ce fond sonore. De meme, on devient des cibles d attaque simplement parce qu on fait notre travail.... a se faire taper dessus car confus, a subir les insultes, a surveiller des parametres indispensable necessitant un reveil ou les gens nous crie dessus car on les laisse pas assez tranquile... y a de quoi etre en colere, et bien meme pas, non, on est juste terriblement épuisée de tout ça!!!! Oui épuisée, on a passé tellement d energie et de temps a faire ce qu il fallait et a expliquer re re re recommencer que nous n avons meme pas assez d energie pour manger quand on debauche. Et encore faut il arriver a manger a la pause!

    La pause, un mot que je ne connais plus depuis des années; il demeurre rare. Debaucher a l heure de meme. Et on parle de mauvaises conditions de travail; mais oui c est vrai. on ne peut tout avoir certes, chaque jour est different mais tout de meme, les gens sont de plus en plus intrasigeant, voire intolerant, que faire.... bah on doit encore et encore rester calme et recommencer sans cesse. Les vacances, euh septembre c'est pas de suite... mais on a pas que du mauvais au boulot, on rencontre des gens qui gagnent a etre connu, une dame centenaire qui m explique que la cle pour perdre du poids est d aller chercher le journal a pied et au lieu de rester devant la television quand on s ennuie, autant aller marcher un moment; ou encore le monsieur qui vous dit avec sourire alors la jeunesse c est quoi la nouvelle dance, j en suis resté a la tectonite et qui eclate de rires quand vous lui répondez que vous n en savez rien car vous etes moins jeune.. et tant autres qui vous marque par leur gentillesse, blagues. Un métier certes difficile avec des bons et des mauvais jours, parfois les uns plus que les autres mais tous les metiers sont ainsi. Il est des jours ou on n aspire qu'a nos repos, et pour cause c est le top d etre en repos! bonne soirée.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :