• Soutiens psychologique

    Oui il y a un entretiens avant de débuter la 1 ere fiv et c est fini. Libre à nous de poursuivre ou d en prendre autre ou non.

    Depuis tout ce temps, je me disais que j'étais forte, qu'il y a d autres tentatives, que faut faire aller. Mais au fils des échecs, la donne n'est plus la même. On ne se dit pas j en ai encore 2 (chances) mais on devient une part de négative: il nous en reste plus que 2. Et puis le moment ou on lit le test negatif, tant de choses se passent dans nos tetes. Nos esprits peuvent etre plus ou moins tourmantés. Tant le notre que celui de chéri.

    La communication est le point le plus important du couple, en parler. Nombreux l evite car soit l un semble plus atteint de chagrin que l autre ou on comprend mal l autre. Quoiqu'il en soit, il faut oser briser les larmes et en parler avec sa moitié. Lui comme moi souffre. Il a meme essayé de me soutenir pour deux alors qu il n en menait pas large, pire se cacher pour pleurer, qui ne l a pas fait??..............

    Au delà de la souffrance, on a parfois besoin de soutiens oui mais pas le soutiens maladroit de nos proches qui voulant nous aider nous blessent tant sans le vouloir  ou ne sachant quoi faire. Quoi faire? il n y a qu une réponse ou aucune:  etre patient et parfois demander de l aide. C est ce que j ai fait. J'en parlais à mon mari, lui m evoquant un début d acceptation  de l echec mais moi pas. Quand je lui ai dit que je devrais peut etre demander de l aide a la psychologue rencontrée au début de l aventure FIV. Oui elle, car, elle m a permis de franchir une étape importante et que je me sens a l'aise avec elle. Pas de jugement, non écoute, mouchoir et soutiens moral. Mon mari m en encouragé dans mon action ou je cherche a me reconstruire post échec. Oui trouver les moyens d'accepter ne vient pas forcément tout seul.

    C'est aussi le chemin de l'avenir que de choisir une aide quand on stagne dans les méandres de nos peines. J'ai envie d'aller de l 'avant... pour moi, pour lui, pour nous, pour la vie. a ++


  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Août 2013 à 11:24

    oh oui, se cacher pour pleurer... qui ne l'a pas fait... mon homme m'a avoué avoir pleuré aussi une fois... mais pas devant moi ! Si tu sens le besoin de voir la psy... pourquoi pas... n'hésite pas pour aller de l'avant mais aussi pour votre couple...

    2
    didoux Profil de didoux
    Dimanche 4 Août 2013 à 23:04

    Oui tout a fait, je sens que j en ai besoin pour libérer mon esprit et pouvoir être aussi un soutiens a mon mari mon aussi. Et surtout pour affronter la FIV 3 et encaisser l échec et d apprendre a gérer le si négatif. J ai RDv mercredi et je pense que c est bien. Déjà le fait de vouloir aller mieux et de s en donner les moyens c est un grand pas en avant. et toi comment ça va ? 

    3
    P'tite fée
    Dimanche 11 Août 2013 à 20:10

    Je vous souhaite bien du courage ! J'imagine à quel point tout cela peut être douloureux pour vous ! 

    4
    didoux Profil de didoux
    Vendredi 16 Août 2013 à 12:24

    merci c est gentil, une fois l echec mieux encaissé, je vais mieux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :